Voici comment reconnaître une bouteille de vin bio

Bon nombre de personnes ne savent pas reconnaître les bouteilles de vin bio. Et pourtant, elles sont facilement identifiables. Il suffit d’avoir un bon sens de l’observation et d’être attentif aux différents labels. Afin d’éviter toute contrefaçon, voici les meilleurs conseils à suivre.

Le label européen

Pour rappel, les vins bios sont apparus sur le marché français en 2012. Aujourd’hui, ils sont consommés presque partout dans le monde. Bien sûr, les bouteilles de vin bio sont très faciles à identifier. Il suffit de vérifier le label européen (en vert). Il devrait normalement figurer sur l’étiquette de ces bouteilles un message disant : « vin issu de la culture biologique ». Si ce n’est pas le cas, il s’agit sûrement d’une bouteille de vin conventionnel. Les levures sélectionnées pour la fermentation sont toujours biologiques, et la quantité de sulfites (SO2) est plus réduite par rapport à celle des vins classiques.

Le label Nature et Progrès

Les bouteilles de vin portant le label « Nature & Progrès » sont indiscutablement bios. Il s’agit plus précisément d’une association de producteurs et de consommateurs. Si les raisins nécessaires à la production de vin ont été récoltés manuellement, les vins produits peuvent être certifiés par « Nature & Progrès ». Mais il y a aussi une autre condition : les levures des raisins récoltés doivent être utilisées pour entamer le processus de fermentation. La chaptalisation (jusqu’à 1 %) est par ailleurs autorisée par cette association. Il s’agit d’un terme technique désignant l’action d’ajouter du sucre au moût de raisin avant la fermentation afin d’augmenter la quantité d’alcool. Le degré de dioxyde de soufre autorisé par « Nature & progrès » est largement inférieur à celui du label européen.

Le vin en biodynamie certifié par Demeter  

La certification Demeter permet d’identifier des vins issus de l’agriculture biodynamique. Il s’agit bien entendu du fameux label Biodyvin (créé en 1995). Il rassemble environ 160 domaines viticoles en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie, au Portugal et en Suisse. Le label Biodyvin s’adresse aux vignerons utilisant des produits naturels, à base de plantes en général. Ils pourront ainsi améliorer la résistance de leurs vignes et se positionner sur le marché florissant des vins bios. Biodyvin a instauré un seuil de SO2 proche de celui de l’association « Nature & Progrès ». Pour le vin rouge sec, il est fixé à 80, contre 70 pour Nature & Progrès. Les vignerons souhaitant obtenir cette certification devront bien sûr suivre un calendrier lunaire pour effectuer leur travail.

La mention « AB »

La plupart des producteurs de vin bio inscrivent généralement la mention « AB » sur leurs étiquettes. Les consommateurs pourront ainsi reconnaitre des bouteilles de vin issu de l’agriculture biologique plus facilement et plus rapidement. Il est donc important de lire attentivement les inscriptions avant toute prise de décision. Mais il est également recommandé de consulter le nom de l’organisme certificateur pour éviter les mauvaises surprises. Il s’agit notamment du sigle « CE » ou d’un message disant : « contrôlé et certifié par… ».

On parle toujours de vin …