Tout ce qu’il faut savoir sur les vins bios de Bordeaux

On a beaucoup entendu parler des vins bios de Bordeaux ces derniers temps. Ils ont été obtenus grâce à des méthodes de production respectueuses de l’environnement. Ils offrent des goûts uniques et authentiques qui séduisent les papilles les plus exigeantes. Bien entendu, il existe de nombreux types de vins bios de Bordeaux sur le marché. Plus d’informations dans cette page.

Tout savoir sur les vins bios  

Il faut reconnaitre que les vins issus de l’agriculture biologique présentent des qualités intéressantes. La raison est simple, les cépages cultivés ont été traités sans pesticides ni produits chimiques. En d’autres termes, les vins bios de Bordeaux sont élaborés à partir de raisins biologiques. Il convient de souligner que les viticulteurs des régions Aquitaine utilisaient autrefois un pesticide naturel, appelé la roténone. Mais il a été remplacé par du pyrèthre. La bonne nouvelle c’est que ce produit est sans danger pour la santé humaine. En tout cas, les vins bios de Bordeaux sont facilement identifiables.

Les bouteilles de vin bio portent généralement le « label AB » (depuis le janvier 2005). Si ce n’est pas le cas, les vins sont forcément issus de l’agriculture conventionnelle. Afin de protéger les vignes contre le mildiou, une maladie causée par des moisissures, les viticulteurs utilisent la bouillie bordelaise. Il s’agit plus précisément d’un fongicide fabriqué à base de cuivre et de chaux. Bien entendu, les autorités européennes ont défini les quantités autorisées de cuivre dans un tel traitement. Il en va de même pour la roténone et le soufre, des molécules potentiellement toxiques.

Quid des vins bios de Bordeaux ?

Grâce à ses 90 000 ha de vignes, le Bordelais est considéré comme le plus grand vignoble de l’Hexagone. Inutile de rappeler que les vins bios de Bordeaux se vendent comme de petits pains sur le marché. Il faut admettre que l’agriculture biologique s’est démocratisée dans cette région. Le Château Pontet-Canet est l’un des vignobles certifiés bios de Bordeaux. Certes, les vignerons bordelais continuent de recourir à du cuivre et à du soufre, mais les quantités utilisées sont très réduites. Ils servent de produits préventifs contre des maladies (le mildiou en particulier). Les vignerons bordelais préfèrent les employer en association avec des produits naturels à base de plantes.

Le climat océanique bordelais est propice au développement viticole, mais les pluies sont très fréquentes dans cette région. De ce fait, les vignerons doivent travailler d’arrache-pied pour traiter les sols humides. Il convient de souligner que l’humidité favorise la multiplication des champignons, à l’instar du mildiou et du Botrytis. Ils peuvent en effet s’attaquer aux feuilles des vignes. Il est donc difficile de produire des vins issus de l’agriculture biologique dans le Bordelais. Et pourtant, certains vignerons y arrivent. Les meilleurs d’entre eux parviennent d’ailleurs à exporter leurs produits bios. Par exemple, le Château de Fontenille produit chaque année 300 000 bouteilles de vin biologique. Elles sont consommées dans le monde entier, notamment aux États-Unis et en Chine.

On parle toujours de vin …