Vins bios : pourquoi les choisir ?

En raison de la forte demande de vin, de nombreux viticulteurs utilisent des pesticides pour protéger leurs vignobles des ravageurs et des autres insectes nuisibles. Ils ont également mis au point des moyens d’augmenter leur rendement en ajoutant des engrais chimiques au sol et aux plantes. Or, les dangers de ces types de produits ne sont plus à démontrer, d’où la montée en puissance des vins bios. Alors, pourquoi en consommer et comment le reconnaître ?

Vue d’ensemble

Malgré la présence d’alcool, le vin a longtemps été associé à divers bienfaits pour la santé lorsqu’il est consommé avec modération. Mais contrairement à ce que la plupart des gens pensent, il est fait de beaucoup plus que du raisin. En fait, certaines boissons peuvent contenir jusqu’à 70 ingrédients ajoutés (y compris des levures artificielles, des agents de conservation, des colorants alimentaires, des pesticides résiduels, des sulfites ajoutés et parfois du sucre ajouté).

En outre, le vin standard peut contenir des pesticides résiduels provenant des raisins, pulvérisés avec divers types de produits chimiques. Les fermes biologiques qui produisent du raisin pour le vin, par contre, doivent respecter les normes. Cela signifie que les pesticides chimiques, les insecticides ou les herbicides qui peuvent s’accumuler dans le vin ne peuvent pas être pulvérisés sur les fruits.

La clé pour éviter un contenu chimique nocif et pour une consommation de vin plus saine réside dans le passage au vin biologique. C’est une excellente option pour les buveurs de vin soucieux de leur santé et qui craignent de consommer des additifs artificiels nocifs lorsqu’ils consomment des vins conventionnels de supermarché.

Les réels avantages

  • Le vin biologique est fait à partir de raisins biologiques

Et encore une fois, les raisins biologiques ne sont pas aspergés de pesticides, d’engrais et d’herbicides chimiques nocifs. Par conséquent, c’est un produit plus naturel et plus propre à consommer qui en résulte. Lorsque les vignerons pulvérisent les produits en question sur les raisins et les vignes, ils essaient d’éliminer les mauvaises herbes et les insectes indésirables qui les attaquent. Malheureusement, les résidus de ces pulvérisations peuvent se retrouver dans le vin, le sol environnant et les réseaux hydrographiques. La culture de vin biologique permet, entre autres, de limiter ces infiltrations. Pour produire des raisins bios, tout vigneron doit maintenir la santé et l’état de ses vignes avec des méthodes plus naturelles que ce qui se fait pour des vins conventionnels. Non seulement la santé des consommateurs sera préservée, mais l’environnement aussi.

  • Sans sulfites ajoutés

Le vin est fait à partir de raisins dont la peau contient naturellement des sulfites (dioxyde de soufre), même ceux qui sont biologiques. Les viticulteurs biologiques n’en utilisent que de très petites quantités, voire pas du tout. Cela signifie que le vin biologique n’est pas techniquement exempt de sulfite. Mais pour pouvoir obtenir un label, il est nécessaire de ne pas dépasser une certaine teneur.

  • Moins de sucre ajouté

L’une des critiques du vin en vrac des supermarchés est sa teneur en sucre ajouté. Toute sensation de sucrosité du vin peut provenir de sucres naturels ou ajoutés artificiellement. La quantité de cet élément dans un vin, naturel ou ajouté, déterminera la teneur finale en alcool de celui-ci. Cela conduit les vignerons à ajouter du sucre au cours du processus de vinification pour obtenir le pourcentage d’alcool en volume (ABV) désiré. Il s’agit d’un processus appelé chaptalisation, dont le seul but est d’augmenter la teneur en alcool. Dans le même temps, les vignerons peuvent également ajouter du sucre pour masquer les imperfections de goût résultant de l’utilisation de raisins de mauvaise qualité. Les bienfaits pour la santé du vin biologique se manifestent par le fait qu’il ne contient pas de sucres ajoutés. Cela le rend parfaitement adapté à ceux qui souhaitent perdre quelques kilos parce qu’il réduit leur consommation globale de sucre.

  • Avantages pour la santé

Une consommation modérée de vin a été associée à certains des bienfaits suivants pour la santé : un apport plus élevé en antioxydant appelé resvératrol. Cette substance aide à combattre les dommages causés par les radicaux libres, donne une meilleure santé cardiaque et offre une protection contre l’artériosclérose (survient lorsqu’il y a accumulation de gras, de cholestérol et de plaque dans les parois des artères). Le vin permet aussi une diminution du taux de triglycérides et de cholestérol, une protection contre les AVC et un risque réduit de surdité et de diabète. Alors, quand il s’agit d’un vin dont le cépage est cultivé sans produits nuisibles, c’est encore mieux. C’est l’avantage de consommer des produits bios : ne pas en rajouter à la toxicité qui est déjà bien présente dans le quotidien de tous.

  • Les gueules de bois ne sont pas aussi mauvaises

Les vins biologiques contiennent moins de sulfites et de produits chimiques artificiels et aussi moins d’alcool. En en buvant, l’effet de tout mal de tête potentiel sera diminué drastiquement. Cela permettra d’apprécier quelques verres et d’être en forme le lendemain. Les bienfaits du vin biologique pour la santé valent la peine d’être pris en considération par tous les amateurs de ce breuvage. Cependant, ne pas oublier de s’hydrater et éviter de consommer plus que les recommandations des médecins et des différents experts de la santé.

  • Appuie l’agriculture et les méthodes de production biologiques durables

Les pratiques agricoles biologiques peuvent comprendre l’utilisation de cultures de couverture, d’engrais verts, d’engrais animaux, de pâturages, de conservation de l’eau, d’utilisation de ressources renouvelables et de rotation des cultures. Ces pratiques ont de nombreux avantages, notamment le fait d’aider à fertiliser le sol et à maintenir à long terme une meilleure qualité de la couche arable. Mais aussi, cela permet d’éliminer naturellement les mauvaises herbes et les insectes, de réduire la présence de bactéries ou de moisissures nuisibles et de promouvoir la biodiversité.

En résumé donc, la consommation de vin bio est non seulement positive et conseillée pour un bon apéro à bordeaux mais également pour son bien-être personnel, mais également pour celui de l’environnement. En tout cas, il faut soutenir les viticulteurs à se tourner toujours plus vers le bio.